Le Journal de l’Association médicale canadienne abolit son verrou d’accès payant

MONTRÉAL — Le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC) a décidé d’abolir son verrou d’accès payant, afin de rejoindre un public plus large et de combattre les fausses nouvelles.

L’éditeur en chef du journal, le docteur Andreas Laupacis, a expliqué que tout le contenu mis en ligne quotidiennement est dorénavant accessible gratuitement au public. Les éditions antérieures seront disponibles à compter du 1er mars.

Le docteur Laupacis a dit espérer que cette décision élargira les discussions au-delà de la seule communauté médicale et attirera de nouveaux interlocuteurs, notamment des patients.

Les études, éditoriaux et nouvelles étaient disponibles depuis un moment, mais une autre partie du contenu était cachée derrière un verrou d’accès payant mis en place en janvier 2010, notamment des commentaires plus courts et des analyses plus longues qui pourront aider les décideurs ou les patients à comprendre des questions complexes.

Ce contenu était jusqu’à présent rendu disponible après un an.

À une époque où les informations de santé trompeuses prolifèrent en ligne, a dit le docteur Laupacis, il est plus important que jamais de fournir des informations crédibles et basées sur la science au public.

Le site internet du JAMC reçoit environ 700 000 visites par mois, essentiellement de la part de scientifiques.

Le journal a été fondé en 1911.

Les plus populaires