Le journaliste sportif Grant Wahl décède lors d’un match de Coupe du monde au Qatar

LUSAIL, Qatar — Le journaliste sportif américain Grant Wahl, spécialiste du soccer, est décédé tôt samedi lors de sa couverture du match de Coupe du monde entre l’Argentine et les Pays-Bas, au Qatar.

Les médias américains assis près de lui ont rapporté que Wahl était tombé de son siège dans la tribune des médias du Lusail Iconic Stadium pendant le temps supplémentaire et que des journalistes à côté de lui avaient appelé à l’aide. Les services d’urgence ont réagi très rapidement, selon les autres journalistes, qui ont appris plus tard que Wahl était décédé.

Wahl a écrit sur Twitter mercredi qu’il avait fêté son anniversaire ce jour-là. Il avait 49 ans, selon les journalistes américains qui le connaissaient.

«Nous pouvions toujours compter sur Grant pour livrer des articles perspicaces et divertissants sur notre jeu et ses principaux protagonistes, a souligné la Fédération américaine de soccer dans un communiqué. La croyance de Grant dans le pouvoir du jeu pour faire avancer les droits de l’homme a été et restera une source d’inspiration pour tous. Grant a fait du soccer l’œuvre de sa vie, et nous sommes dévastés que lui et sa brillante plume ne soient plus avec nous.»

Wahl couvrait sa huitième Coupe du monde. Il a écrit lundi sur son site Web qu’il s’était rendu dans une clinique médicale pendant son séjour au Qatar.

«Mon corps s’est finalement effondré. Trois semaines avec peu de sommeil, un stress élevé et beaucoup de travail peuvent vous faire cela, avait écrit Wahl. Ce qui avait été un rhume au cours des 10 derniers jours s’est transformé en quelque chose de plus grave le soir du match États-Unis–Pays-Bas, et je pouvais sentir le haut de ma poitrine prendre un nouveau niveau de pression et d’inconfort.»

Wahl a précisé que son dépistage de la COVID-19 était négatif et qu’il avait demandé un traitement pour ses symptômes.

«Je suis allé à la clinique médicale du centre principal des médias aujourd’hui, et ils ont dit que j’avais probablement une bronchite. Ils m’ont donné une cure d’antibiotiques et du sirop contre la toux, et je me sens déjà un peu mieux quelques heures plus tard. Mais quand même : “No bueno”», a-t-il écrit.

Wahl portait un chandail arc-en-ciel pour soutenir les droits LGBTQ lors du match d’ouverture des États-Unis contre le Pays de Galles, le 21 novembre, et a écrit que la sécurité lui avait refusé l’entrée et lui avait dit de retirer le vêtement. Les relations gays et lesbiennes sont criminalisées au Qatar, un pays musulman conservateur.

Wahl a écrit qu’il a été détenu pendant 25 minutes au stade Ahmed Bin Ali à Al Rayyan, puis a été relâché par un commandant de la sécurité. Wahl a précisé que la Fédération internationale de football association (FIFA) lui avait présenté ses excuses.

Le porte-parole du département d’État des États-Unis, Ned Price, a écrit sur Twitter vendredi soir : «Nous avons été profondément attristés d’apprendre le décès de Grant Wahl et adressons nos condoléances à sa famille, avec qui nous avons été en communication étroite. Nous sommes en contact avec de hauts responsables qatariens pour veiller à ce que les souhaits de sa famille soient exaucés le plus rapidement possible.»

Wahl laisse dans le deuil son épouse, la Dr Celine Gounder, professeure agrégée à la faculté de médecine de l’université de New York, médecin à l’hôpital Bellevue et contributrice de CBS News.

Gounder a dit sur Twitter qu’elle était reconnaissante du soutien de la «famille du soccer» de son mari et des amis qui avaient tendu la main.

«Je suis complètement sous le choc», a-t-elle écrit.

Wahl a écrit qu’il faisait partie des 82 journalistes honorés par la FIFA et l’association internationale de presse sportive (AIPS) pour avoir assisté à huit Coupes du monde ou plus.

Diplômé de Princeton en 1996, Wahl a travaillé pour «Sports Illustrated» de 1996 à 2021, principalement connu pour sa couverture du soccer et du basket-ball universitaire. Il a également travaillé pour Fox Sports de 2012 à 2019.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.