Le juge en chef salue la venue d’O’Bonsawin à la Cour suprême du Canada

OTTAWA — Le juge en chef du Canada salue la nomination de la première juge autochtone à la Cour suprême du Canada.

Dans une déclaration vendredi, Richard Wagner affirme que Michelle O’Bonsawin s’est révélée avoir des principes, être authentique et travailleuse tout au long de sa carrière d’avocate et de juge.

Mme O’Bonsawin, qui remplace le juge sortant Michael Moldaver, est une Franco-ontarienne, parfaitement bilingue, et membre abénakise de la Première Nation d’Odanak située à l’est de Sorel-Tracy, au Québec.

Le premier ministre Justin Trudeau a nommé la juge O’Bonsawin plus tôt ce mois-ci et a confirmé vendredi sa nomination au plus haut tribunal du pays à compter du 1er septembre.

Elle prêtera serment le même jour au cours d’une cérémonie privée à la Cour suprême. Une cérémonie officielle de bienvenue aura lieu en novembre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.