Le jury au procès de Jacob Hoggard est dans une impasse sur certains points

TORONTO — Les jurés au procès pour agression sexuelle du rockeur canadien Jacob Hoggard ont indiqué au tribunal, jeudi matin, qu’ils n’étaient pas parvenus à l’unanimité sur certains points, mais la juge leur a demandé de continuer à délibérer.

Le jury a indiqué au tribunal jeudi matin qu’il était dans l’impasse après une quinzaine d’heures de délibérations, qui avaient commencé mardi après-midi.

La juge Gillian Roberts, de la Cour supérieure de l’Ontario, leur a demandé de continuer d’essayer et d’écouter les points de vue de chacun avec un esprit ouvert.

Hoggard, chanteur du groupe Hedley, a plaidé non coupable à deux chefs d’agression sexuelle causant des lésions corporelles et un chef de contacts sexuels, une accusation qui fait référence à des attouchements sexuels sur une personne de moins de 16 ans.

La poursuite allègue que le chanteur a agressé sexuellement, avec violence et à plusieurs reprises, une admiratrice adolescente du groupe et une jeune femme d’Ottawa, lors d’événements distincts à l’automne 2016. 

Les procureurs allèguent aussi qu’après un spectacle du groupe à Toronto, en avril 2016, Hoggard a touché de façon inappropriée l’adolescente alors qu’elle n’avait que 15 ans.

La défense soutient que les plaignantes ont eu des relations sexuelles consensuelles avec Hoggard et qu’elles ont ensuite menti à ce sujet pour dissimuler leur embarras après avoir été larguées par le chanteur.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.