Le jury donne raison à Kevin Spacey dans le procès civil pour agression sexuelle

NEW YORK — Un jury a conclu jeudi que Kevin Spacey n’avait pas agressé sexuellement l’acteur Anthony Rapp alors que ce dernier avait 14 ans, et que tous deux étaient des acteurs relativement inconnus dans des pièces de Broadway dans les années 1980.

Le verdict du procès civil du tribunal fédéral de Manhattan est intervenu après que les jurés se sont demandé s’il fallait croire les affirmations de M. Rapp selon lesquelles il avait subi des séquelles psychologiques après que Kevin Spacey lui eut fait des avances sexuelles en 1986. 

Kevin Spacey a témoigné que les faits allégués n’avaient jamais eu lieu et a dit qu’il en était sûr.

Les affirmations de M. Rapp et d’autres en 2017 ont mis un terme brutal à la carrière de Kevin Spacey, deux fois lauréat d’un Oscar.

M. Rapp, aujourd’hui âgé de 50 ans, et Kevin Spacey, âgé de 63 ans, ont chacun témoigné pendant plusieurs jours lors du procès de trois semaines. La poursuite demandait 40 millions $ de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.