Le jury n’a toujours pas rendu de verdict au procrès contre Adèle Sorella

Le jury au procès de Adèle Sorella n’a pu arriver samedi à un verdict au quatrième jour des délibérations.

La femme âgée de 53 ans est accusée des meurtres de ses deux enfants, Amanda (9 ans) et Sabrina (8 ans).

Les jurés doivent rendre un des cinq verdicts suivants: non coupable de meurtres au premier degré; non responsable pour cause de troubles mentaux; coupable d’homicide involontaire; coupable de meurtres au second degré; coupable de meurtres au premier degré.

Au cours de sa plaidoirie, la semaine dernière, le procureur de la Couronne, Simon Lapierre, a aussi fait ressortir plusieurs éléments du témoignage de Mme Sorella, contredit par d’autres témoins, et cela, pour attaquer sa crédibilité.

Il a aussi amené les jurés à réfléchir au sujet de la chambre hyperbare portative, qui serait, selon la pathologiste judiciaire, la cause possible d’une mort par asphyxie des enfants. Cet équipement se trouvait dans la maison pour traiter l’arthrite juvénile de Sabrina.

La semaine précédente, un des avocats de Mme Sorella, Pierre Poupart, avait notamment mis l’accent sur le fait que personne n’a été en mesure de déterminer la cause du décès des enfants, et a fait ressortir des éléments de la preuve qui soutiennent, selon lui, la possibilité qu’un tiers soit entré dans la maison.

Les plus populaires