Le leader d’un vaste stratagème de fraude sur les aliments bios s’est suicidé

IOWA CITY, Iowa — Un agriculteur du Missouri accusé d’avoir orchestré le plus grand stratagème de fraude sur les aliments biologiques aux États-Unis s’est suicidé, quelques jours après avoir été condamné à dix ans de prison.

La mort de Randy Constant dans sa ville natale de Chillicothe, dans le Missouri, a été confirmée mardi par le coroner Scott Lindley.

M. Constant avait été condamné vendredi à dix ans de prison par un juge fédéral pour avoir dirigé ce que les procureurs ont qualifié de «vastes fraudes». L’homme n’avait pas été placé en détention immédiatement, le juge lui ayant laissé la possibilité de se présenter lui-même à la prison au cours des prochaines semaines.

Les procureurs ont affirmé que M. Constant avait commercialisé du maïs et du soja faussement certifiés biologiques à grande échelle de 2010 à 2017. Ses ventes ont représenté 7 pour cent du maïs biologique cultivé aux États-Unis en 2016 et 8 pour cent du soja biologique.

Lors de l’audience de détermination de la peine, le juge C.J. Williams a déclaré que la fraude avait causé «un préjudice extrême et incalculable» aux consommateurs et ébranlé la confiance du public envers l’industrie des aliments biologiques aux États-Unis.

Le juge Williams a également condamné à la prison trois agriculteurs d’Overton, au Nebraska, pour avoir participé au stratagème mis sur pied par M. Constant.

Les plus populaires