Le leader parlementaire du Bloc, Alain Therrien, atteint de la COVID-19

Le leader parlementaire du Bloc québécois, Alain Therrien, a été déclaré positif à la COVID-19.

Le parti en a fait l’annonce dans un court communiqué transmis tard vendredi. Le député de La Prairie «s’est placé en isolement dans sa résidence de sa circonscription, conformément aux instructions de la Santé publique du Québec», peut-on y lire.

M. Therrien était à Ottawa en début de semaine, où il a côtoyé des officiers du Parti libéral et du Parti conservateur mardi, selon une attachée de presse de la formation.

Carolane Landry rapporte qu’il a commencé à présenter des symptômes, dont une fièvre, dès le lendemain. Il a subi un test de dépistage avant de rentrer au Québec, jeudi, et il se portait déjà mieux vendredi lorsqu’il a appris qu’il était bel et bien infecté en fin de journée, précise-t-elle. 

La Chambre des communes a été avisée de son diagnostic.

Le Bloc tient à souligner que les directives sanitaires ont été respectées en tout temps, mais deux employés et trois autres membres du caucus se sont à leur tour placés en isolement après avoir été en contact avec M. Therrien.

Les élus concernés sont la députée de Repentigny, Monique Pauzé; le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin; et la députée de Saint-Jean, Christine Normandin.

Il ne s’agit pas de la première infection à être rapportée au sein du Bloc québécois.

Le chef Yves-François Blanchet lui-même et sa conjointe avaient contracté la COVID-19 en septembre.

Une quarantaine de députés et employés s’étaient placés en isolement préventif après qu’un membre du personnel présent à leur réunion de caucus du 8 septembre à Saint-Hyacinthe eut reçu un résultat positif à un test de dépistage.

Laisser un commentaire