Le maire de New York Bill de Blasio se lance dans la course chez les démocrates

NEW YORK — Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a annoncé jeudi qu’il solliciterait l’investiture démocrate pour l’élection de 2020, ajoutant son nom à une liste déjà longue de candidats souhaitant pouvoir affronter Donald Trump.

Le maire a annoncé sa candidature dans une vidéo mise en ligne par sa campagne.

«Il y a beaucoup d’argent dans ce monde. Il y a beaucoup d’argent dans ce pays. Il est juste entre de mauvaises mains», a déclaré M. de Blasio au début de la vidéo.

Il conclut: «Je me présente à la présidence parce qu’il est temps de donner la priorité aux travailleurs.»

En annonçant sa candidature, M. de Blasio cherche à revendiquer un rôle sur la scène nationale qui lui a échappé en tant que maire de la plus grande ville des États-Unis.

Lors de son entrée en fonction en 2014, M. de Blasio semblait brièvement sur le point de devenir le porte-parole de la nouvelle gauche du parti démocrate.

Mais l’enthousiasme de la gauche s’est estompé au cours de son premier mandat, en partie à cause de ses faux pas politiques et de l’émergence de noms plus importants ailleurs. Il pourrait faire face à des obstacles en essayant de se distinguer dans une course déjà surpeuplée.

Au cours d’une apparition jeudi matin à l’émission «Good Morning America», Bill de Blasio a emprunté l’une des tactiques préférées de Donald Trump en donnant au président un surnom négatif: «Con Don» (Don le fraudeur).

«C’est un escroc. Je connais ses astuces, je connais ses tactiques», a déclaré le maire.

Plus tôt cette semaine, M. de Blasio a tenu une conférence de presse dans le hall de la Trump Tower, affirmant que ce gratte-ciel contribuait à la pollution de l’air.

Mais l’événement a également attiré un groupe de partisans de M. Trump qui ont chahuté, forçant M. de Blasio à crier pour se faire entendre.

Jeudi, M. Trump a écrit sur Twitter que M. de Blasio était «considéré comme le pire maire des États-Unis».

Le président a poursuivi: «Il est une vraie farce, mais si vous aimez les taxes élevées et le crime, c’est votre homme. NYC le déteste!»