Le maire de Trois-Rivières prend une pause en raison d’un «climat de travail malsain»

TROIS-RIVIÈRES, Qc — Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a annoncé lundi qu’il suspend ses activités municipales pour «quelques semaines» en raison d’un «climat de travail malsain» au conseil de ville.

Dans un bref communiqué, l’équipe du maire a précisé que ce temps d’arrêt est nécessaire à M. Lamarche afin de lui permettre de se repositionner «face au climat de travail malsain qui règne autour de la table du conseil municipal».

«Malheureux de devoir interrompre temporairement ses fonctions, cette pause est indispensable pour qu’il puisse refaire le plein d’énergie et réévaluer sa capacité à travailler en équilibre avec ses valeurs profondes», peut-on lire dans le communiqué.

Le maire Lamarche a d’ailleurs demandé de retirer le point 6 de la séance publique prévue mardi portant sur l’avis de motion du Parc industriel 40/55.

Ce projet divise le conseil municipal depuis plusieurs mois en raison de la destruction de milieux humides, selon «Le Nouvelliste», qui rapporte aussi qu’un conseiller municipal aurait reçu des menaces par courriel de la part d’un autre élu concernant sa position sur le projet d’agrandissement du Parc industriel 40/55.

Jean Lamarche est maire de Trois-Rivières depuis 2019. Aux élections municipales de 2021, il a été réélu en obtenant 61 % des appuis.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.