Le maire Émile Loranger de L’Ancienne-Lorette, près de Québec, est décédé

L’ANCIENNE-LORETTE, Qc — Le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger, est subitement décédé dans la nuit de jeudi des suites de complications cardiaques; il était âgé de 73 ans.

Il dirigeait la ville de la périphérie de Québec depuis 1983.

La nouvelle de sa mort a été annoncée dans un communiqué publié par la Ville de L’Ancienne-Lorette, qui précise que le décès du premier magistrat a été accueilli avec grande tristesse et consternation.

Le communiqué affirme qu’Émile Loranger était un homme de conviction, reconnu pour ses qualités de rassembleur et de bâtisseur, qui a contribué de façon importante à la croissance et au dynamisme de la ville en la dotant d’infrastructures et de services de qualité. On dit qu’il était aussi reconnu pour sa générosité et pour son respect des citoyens.

La Ville de Québec a également souhaité offrir ses condoléances aux proches de M. Loranger.

«Le décès d’Émile Loranger nous attriste profondément. La région de Québec perd un homme politique qui a toujours eu à cœur le succès du développement de la Ville de L’Ancienne-Lorette et la qualité de vie de ses citoyens», a souligné le maire de Québec, Régis Labeaume, par communiqué.

«Il aura marqué l’histoire politique de la région.»

Émile Loranger avait vu le jour au Cap-de-la-Madeleine; il s’était installé à Québec en 1964 où il a fait des études en génie chimique à l’Université Laval, obtenant une maîtrise en 1970.

Les drapeaux situés à l’hôtel de ville et près des édifices municipaux seront mis en berne.

Les plus populaires