Le mari de la cheffe de cabinet de Trudeau est blanchi par la commissaire au lobbying

OTTAWA — Rob Silver, l’époux de la cheffe de cabinet du premier ministre Justin Trudeau, est blanchi par le Commissariat au lobbying du Canada.

La commissaire Nancy Belanger conclut que M. Silver a passé en tout environ 70 minutes, entre le 15 avril et le 15 mai 2020, à communiquer avec des titulaires d’une charge publique au sujet de deux programmes d’aide d’urgence, au nom de la société de crédit hypothécaire indépendante MCAP. 

Dans un rapport publié jeudi, le commissariat a aussi déterminé que des employés de MCAP avaient passé cumulativement environ deux heures à la préparation d’une modification proposée à la Subvention salariale d’urgence, alors à l’étude au gouvernement.

Mme Bélanger conclut que «pris ensemble, le faible volume et la courte durée» des communications de M. Silver avec des titulaires d’une charge publique sont «bien en deçà» du seuil de la Loi sur le lobbying qui aurait obligé MCAP ou M. Silver à enregistrer leurs activités de lobbying.

Sur cette même affaire, en septembre dernier, le commissaire fédéral à l’éthique, Mario Dion, avait rejeté les allégations de conflit d’intérêts, soulevées par les conservateurs, visant M. Silver et son épouse, Katie Telford.

La Loi sur le lobbying oblige une entreprise à enregistrer ses activités de lobbying lorsque les communications avec les titulaires d’une charge publique constituent «une partie importante» des fonctions d’un employé. Le commissariat estime qu’une «partie importante» des fonctions équivaut à au moins 20 % des fonctions exercées par un employé, incluant le temps de préparation — soit environ 32 heures sur une période de quatre semaines. 

Or, M. Silver a passé en tout environ une heure et dix minutes sur une période d’environ quatre semaines, a déterminé la commissaire Bélanger. 

Laisser un commentaire