Le masque à l’école mais pas dans les classes au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Tous les élèves qui retourneront en septembre dans les écoles secondaires publiques du Nouveau-Brunswick devront apporter un couvre-visage, mais ils ne seront pas tenus de le porter dans la salle de classe.

Les nouvelles règles, énoncées dans un guide de 17 pages, précisent aussi que le chant et l’utilisation des instruments à vent ne seront pas permis à l’école, tout comme les rassemblements ou les grandes activités scolaires.

Le ministre de l’Éducation, Dominic Cardy, a indiqué jeudi que les élèves de la 6e à la 12e année — mais pas les plus petits — devront porter un couvre-visage dans l’autobus scolaire et dans les espaces communs de l’école, comme les toilettes et les corridors. L’utilisation du masque en dehors de la classe est «recommandée» pour les élèves de la maternelle à la 5e année.

Le guide prévoit aussi des groupes réduits, un nettoyage amélioré des surfaces, des heures de repas décalées à la cafétéria, des postes de lavage des mains, des «bulles» pour les élèves de la maternelle à la 8e année et la distanciation physique dans l’autobus scolaire.

Le gouvernement restreindra les entrées dans les écoles en limitant les déplacements du personnel entre établissements et en obligeant les parents à rester à l’extérieur de l’école, sauf exception.

Les élèves du secondaire obtiendront un «apprentissage mixte», à l’école et à la maison, en fréquentant l’école «un jour sur deux au minimum».

Deux nouveaux cas  

Les responsables de la santé publique signalaient jeudi deux nouveaux cas de COVID-19.

Le ministère de la Santé publique a précisé qu’il s’agit de travailleurs étrangers temporaires qui se sont mis en quarantaine depuis leur arrivée à Moncton. L’un est dans la trentaine, l’autre dans la cinquantaine.

Les autorités ont par ailleurs indiqué que le cas de COVID-19 signalé mercredi dans la région de Fredericton était maintenant considéré comme guéri.

Le Nouveau-Brunswick a rapporté un total de 180 cas depuis le début de la pandémie. Le virus a fait deux morts dans cette province, qui compte présentement neuf cas actifs.

Laisser un commentaire
Les plus populaires