Le message de Terry Fox résonne encore bien fort, dit son frère Darrell

VANCOUVER — Quarante ans après que Terry Fox eut amorcé son Marathon de l’espoir, son frère dit que le message qu’il a partagé peut être grandement inspirant en cette période de COVID-19.

Le Britanno-Colombien a perdu une partie de sa jambe à cause du cancer à 18 ans. Le Marathon de l’espoir est né de son désir de recueillir des fonds pour financer la recherche sur le cancer.

Le 12 avril 1980, Terry a commencé son Marathon de l’espoir à St. John’s. Il s’est arrêté 143 jours plus tard à Thunder Bay, le cancer s’étant propagé à ses poumons. Terry est décédé le 28 juin 1981.

«C’est le moment de regarder vers l’avant, pas derrière, a dit Darrell Fox, le frère cadet de Terry, à propos de ce qu’on peut retenir du Marathon de l’espoir. Il est temps de penser à l’avenir. Oui, il y a un autre défi de santé qui s’étend à toute la planète, mais chaque jour sera un peu mieux que le précédent. Nous regardons en avant.»

Bien qu’il n’ait pas rejoint Terry au début du marathon — il s’y est joint en mai — Darrell dit que le message et les actions de son frère résonnent toujours.

«Le message de Terry est avec moi chaque jour. Que tout est possible si vous essayez, et qu’une seule personne peut faire une différence», a-t-il souligné.

Depuis la mort de Terry, plus de 750 M $ ont été amassés pour la recherche sur le cancer grâce à la course annuelle Terry-Fox, selon l’institut de recherche qui porte son nom.

La Fondation Terry-Fox a tweeté une photo de Terry et de l’ancien premier ministre Pierre Trudeau pour marquer l’anniversaire, ce qui a suscité une réponse de l’actuel chef du Canada.

«Merci d’avoir partagé cette photo — difficile de croire que cela fait 40 ans. Le courage, l’optimisme et la détermination de Terry restent un exemple pour nous tous. À ceux qui continuent de transmettre son message d’espoir, merci», a écrit le premier ministre Justin Trudeau, sur Twitter.

Darrell a dit qu’il allait marquer la journée en sautant sur son vélo.

«Je prévois parcourir 40 km pour le 40e anniversaire, a-t-il dit, ajoutant que d’autres membres de la famille célébraient l’occasion en courant ou en prenant une marche.

Certains aimeraient bien que Terry Fox apparaisse sur le prochain billet de 5 $. Son nom figure sur la page de nominations de la Banque du Canada.

Darrell dit que sa famille serait fière et reconnaissante, mais ne fera pas pression pour une telle désignation.

«Ce serait la dernière chose qu’il voudrait, a dit Darrell. Il échangerait toute reconnaissance et signification perçue de reconnaissance contre un dollar pour la recherche sur le cancer.»

Les plus populaires