Le meurtrier Colin Thatcher invité à assister au discours du Trône en Saskatchewan

REGINA — La Saskatchewan a donné le coup d’envoi à sa session législative d’automne, mercredi, avec un discours du Trône prônant la loi et l’ordre alors même qu’un ancien ministre condamné pour le meurtre de sa femme était assis parmi le public.

Colin Thatcher, 84 ans, a déclaré qu’il était heureux d’accepter l’invitation de son bon ami et député du Parti de la Saskatchewan Lyle Stewart.

Portant un veston et une cravate western, M. Thatcher était assis aux côtés d’un officier de la police provinciale alors que le lieutenant-gouverneur Russell Mirasty prononçait le discours dévoilant les priorités de la prochaine session.

M. Mirasty a mentionné que le gouvernement s’apprêtait à déposer un projet de loi semblable à l’idée de souveraineté proposée par l’Alberta. La Première loi de la Saskatchewan viendrait déclarer que la province dispose de la juridiction exclusive sur ses ressources naturelles et son avenir économique.

Mais c’est plutôt l’emphase sur la répression contre la criminalité, en présence de Colin Thatcher, qui a provoqué le plus de réactions.

«De nombreux résidents de la Saskatchewan voient le gouvernement fédéral comme étant trop clément envers les criminels violents qui commettent des crimes avec des armes à feu, et trop concentré à punir les propriétaires d’armes qui respectent la loi», a lu M. Mirasty. 

«Cette session, mon gouvernement va prendre des mesures significatives pour s’attaquer à l’utilisation illégale et violente d’armes à feu dans la perpétration de crimes afin d’assurer la sécurité de nos familles et de nos communautés.»

L’ex-épouse de Colin Thatcher, JoAnn Wilson, a été retrouvée morte, battue et atteinte mortellement par balle dans le garage de sa résidence de Régina, en 1983.

Ce meurtre est survenu dans la foulée d’une rupture houleuse et d’une dispute acrimonieuse concernant la garde de leurs trois enfants.

Colin Thatcher, un ancien ministre de l’Énergie sous le premier ministre conservateur Grant Devine, a été reconnu coupable de meurtre au premier degré et a été condamné à la prison à vie. Il a purgé 22 ans de prison avant d’obtenir une libération complète en 2006.

Il a toujours maintenu son innocence.

Lorsqu’il a été interpellé par un journaliste dans la rotonde qui lui a demandé s’il croyait que la province doit être plus dure dans sa répression de la criminalité, Colin Thatcher a ri et a répondu «assez» avant de s’éloigner. Il a alors rejoint M. Stewart pour prendre le thé.

«Colin a été un membre de l’Assemblée législative de longue date et il est l’un de mes concitoyens et l’un de mes amis. C’est pourquoi je l’ai invité et je suis content de l’avoir fait», a répondu M. Stewart à La Presse Canadienne. Il a ajouté que c’était la première fois qu’il invitait M. Thatcher à un discours du Trône.

«Si quelqu’un a le droit d’être ici, c’est Colin Thatcher.»

Il l’a décrit comme «quelqu’un de bien» qui a eu une vie difficile en raison de ses années passées en prison.

M. Stewart et la ministre des Affaires correctionnelles et policières, Christine Tell, ont tous deux déclaré qu’ils ne voyaient pas d’inconvénient à la présence de Colin Thatcher pour le discours du Trône.

Le premier ministre Scott Moe n’était pas disponible pour commenter.

Colin Thatcher a déjà visité l’Assemblée législative après sa condamnation. En 2006, il a assisté à une cérémonie en hommage aux premiers ministres décédés, dont son père, l’ancien premier ministre libéral Ross Thatcher.

La cheffe de l’opposition, la néo-démocrate Carla Beck, a qualifié d’«étonnante» l’invitation d’un meurtrier pour l’événement de mercredi.

«C’est un gouvernement qui nous démontre de plus en plus à quel point il est déconnecté», a-t-elle dit.

Elle a ajouté du même souffle que le taux de violence conjugale dans la province est l’un des plus élevés du pays.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.