Le ministre Champagne représentera le Canada aux funérailles de Shinzo Abe

OTTAWA — Le ministre fédéral de l’Industrie François-Philippe Champagne représentera le Canada aux funérailles d’État de l’ancien premier ministre du Japon, Shinzo Abe qui se dérouleront mardi.

Le premier ministre Justin Trudeau devait s’y rendre, mais il a annulé son voyage pour superviser les mesures fédérales pour aider les provinces maritimes et le Québec fortement éprouvés par la tempête Fiona.

Décrivant M. Abe comme un ami et un allié du Canada, M. Champagne a dit que l’ancien chef de gouvernement japonais avait grandement contribué à resserrer les liens entre les deux pays.

M. Trudeau devait aussi rencontrer l’actuel premier ministre japonais Fumio Kishida. Le Japon présidera le prochain sommet du G7.

Dans une entrevue à La Presse Canadienne, M. Champagne a dit qu’il ne savait pas s’il rencontrera M. Kishida au nom de M. Trudeau. Il s’attend toutefois à rencontrer des officiels japonais pour discuter des relations bilatérales et de coopération.

«Je crois que le premier ministre Kishida sait à quel point nous étions liés, notamment sur les plans industriel, commercial et économique, a-t-il mentionné. Nous rencontrerons un certain nombre de personnes. Je ne sais pas si le premier ministre sera l’une d’entre elles.»

M. Champagne était au Japon pour prononcer un discours devant des représentants du milieu des affaires lorsque M. Abe a été assassiné en juillet.

Le ministre a raconté avoir vécu un moment irréel lorsqu’il a été mis au courant de cet assassinat.

«J’étais en train de prononcer mon discours. J’en avais dit les trois quarts lorsque j’ai soudainement aperçu les gens en train de regarder leur cellulaire. Quelqu’un est monté sur le podium pour me dire qu’une tragédie venait de survenir.»

Les funérailles d’État de M. Abe sont un sujet sensible au Japon. De telles commémorations ne sont pas fréquentes et l’héritage du politicien demeure sujet à débats.

Signe des divisions profondes qui séparent le pays, un vieil homme se serait immolé pour protester contre ces funérailles. Des manifestations sont prévues au cours des prochains jours.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.