Le musicien Beck se retire de la tournée nord-américaine d’Arcade Fire

TORONTO — La société de divertissement Live Nation a confirmé que le musicien américain Beck ne fera plus la première partie de la tournée nord-américaine «We» du groupe Arcade Fire, qui débutera fin octobre.

Un porte-parole médiatique de Live Nation n’a pas fourni de raison pour l’annulation de Beck et a déclaré que l’ouverture du spectacle serait plutôt faite par le groupe haïtien Boukman Eksperyans.

La musicienne canadienne Leslie Feist a annoncé au début du mois de septembre qu’elle quittait la tournée d’Arcade Fire après que des allégations d’inconduite sexuelle contre le chanteur Win Butler ont fait surface. 

Mme Feist était la première partie de la tournée européenne du groupe, qui a débuté à Dublin à la fin d’août.

Les concerts ont eu lieu quelques jours seulement après que la revue musicale en ligne Pitchfork a publié un article à la fin du mois d’août contenant des allégations selon lesquelles Win Butler aurait eu des interactions sexuelles inappropriées avec quatre personnes.

Dans un communiqué, M. Butler a nié les allégations et a déclaré que toutes les rencontres avaient eu lieu entre adultes consentants et qu’il n’avait jamais touché une femme contre son gré ni exigé des faveurs sexuelles.

Le groupe doit jouer à Washington le 27 octobre, et des arrêts sont prévus à Edmonton, Vancouver et Toronto avant de jouer leur dernier rendez-vous cette année à Montréal le 3 décembre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.