Le N.-B. rapporte 10 nouveaux cas, dont neuf dans la région confinée d’Edmundston

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick signalait 10 nouveaux cas de COVID-19, jeudi, dont neuf dans la région confinée d’Edmundston.

Selon les autorités, six de ces neuf cas font l’objet d’une enquête et trois sont des contacts de cas déjà connus. Le dixième nouveau cas au Nouveau-Brunswick a été recensé dans la région de Moncton et il est lié au voyage.

On signale par ailleurs qu’un cas a été «récemment confirmé» au Foyer St-Jacques, un foyer de soins spéciaux d’Edmundston. Par contre, la Santé publique indique que l’éclosion au Manoir Belle Vue, toujours à Edmundston, est «officiellement terminée». Neuf résidents sont décédés dans cet établissement résidentiel pour adultes pendant l’éclosion déclarée le 19 janvier dernier.

Le Nouveau-Brunswick comptait jeudi 141 cas actifs déclarés de COVID-19 et quatre patients étaient hospitalisés à cause de la maladie, dont trois aux soins intensifs.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé que les personnes âgées de 75 ans et plus peuvent commencer dès maintenant à prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin, dans une des cliniques organisées par les régies régionales de la santé ou en pharmacie.

Ailleurs dans l’Atlantique

La Nouvelle-Écosse signalait jeudi trois nouveaux cas de COVID-19.

Deux de ces cas sont signalés dans la région de Halifax; l’un est lié à un voyage à l’extérieur du Canada atlantique, l’autre implique un contact étroit avec une personne déjà infectée.

Les autorités indiquent que le troisième cas se trouve dans la «zone de santé de l’ouest» et est lié à des voyages à l’extérieur de la région de l’Atlantique.

La Nouvelle-Écosse compte actuellement 24 cas déclarés et une personne est hospitalisée à cause de la maladie. La province a administré 106 623 doses de vaccin mercredi et 28 552 personnes ont reçu leur deuxième dose.

Terre-Neuve-et-Labrador signalait jeudi un nouveau cas de COVID-19, un homme âgé de 20 à 39 ans, dont l’infection est liée à un voyage à l’intérieur du pays.

La santé publique affirme que les traceurs de contact tentent toujours de remonter à la source d’une autre infection annoncée la veille. Depuis l’éclosion qui a durement frappé Saint-Jean en février, c’est la première fois que les autorités de Terre-Neuve-et-Labrador ne peuvent relier rapidement un nouveau cas à un voyage ou une infection connue.

L’Île-du-Prince-Édouard signalait quant à elle jeudi un nouveau cas de COVID-19: une personne de moins de 19 ans qui est un contact d’une infection déjà connue. L’île compte actuellement 13 cas déclarés de COVID-19. Depuis le début de la pandémie, elle a signalé un total de 160 infections, mais aucun décès lié au virus.

Laisser un commentaire