Le N.-B. signalait mercredi 31 nouveaux cas, la plus forte augmentation en un jour

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick signalait mercredi 31 nouveaux cas de COVID-19, la plus forte augmentation en un jour depuis le début de la pandémie en mars dernier.

La médecin hygiéniste en chef, Jennifer Russell, s’attend d’ailleurs à une augmentation du nombre de cas au cours de la semaine prochaine, 10 jours après des rassemblements du jour de l’An. «Le virus de la COVID-19 continue de se répandre partout au Nouveau-Brunswick», a martelé la docteure Russell, mercredi. 

La province avait signalé la veille 27 nouvelles infections — un record à ce moment-là — , ce qui a incité le premier ministre Blaine Higgs à resserrer les restrictions dans toute la province. Le Nouveau-Brunswick est ainsi revenu en «phase orange» de ses mesures sanitaires. 

Des 31 nouveaux cas signalés mercredi, 18 ont été recensés dans la région de Saint-Jean, six dans la région de Moncton, trois dans la région de Fredericton, trois dans la région de Campbellton et un autre dans la région d’Edmundston. La province signale 110 cas actifs de COVID-19, dont une personne hospitalisée aux soins intensifs. 

Par ailleurs, le gouvernement signale une éclosion dans une résidence pour aînés de Saint-Jean. Des tests de suivi effectués au complexe «Parkland Saint John» ont permis de déceler 15 nouveaux cas de COVID-19, dont 11 chez les résidents et quatre au sein du personnel de «Tucker Hall», indique-t-on. «Un autre dépistage de masse aura lieu plus tard cette semaine.»

Hausse également en Nouvelle-Écosse 

La Nouvelle-Écosse voisine signalait mercredi 12 nouveaux cas de COVID-19, alors qu’elle en recensait trois mardi. 

Selon les autorités de la santé publique, un cas a été recensé en «zone est» et implique un étudiant de l’Université St. Francis Xavier à Antigonish. Et sur les neuf cas recensés dans la «zone centrale», un cas concerne un étudiant de l’Université Dalhousie, à Halifax, qui vit sur le campus.

L’Île-du-Prince-Édouard signalait quant à elle quatre nouveaux cas de COVID-19 mercredi, comparativement à un seul mardi. Selon la docteure Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l’île, les quatre cas impliquent des personnes qui ont voyagé à l’extérieur de la région de l’Atlantique. On compte actuellement huit cas actifs sur l’île.

À Terre-Neuve-et-Labrador, par contre, on ne signalait aucun nouveau cas mercredi, et on compte seulement neuf cas actifs dans cette province. Une seule personne y est hospitalisée à cause du virus.

Le premier ministre, Andrew Furey, a félicité ses concitoyens pour avoir évité les rassemblements et autres événements qui auraient pu propager le virus pendant les vacances des Fêtes. 

Il a également déclaré que les résidents des foyers de soins de longue durée commenceront à recevoir le vaccin la semaine prochaine. Dans les communautés autochtones du Labrador, le gouvernement inuit commencera aussi les vaccinations la semaine prochaine, alors que le gouvernement innu, de son côté, mettra en oeuvre l’opération à compter du 18 janvier.

Laisser un commentaire