Le navire Queen Mary II a accosté à Saguenay avant de quitter pour Sept-Îles

SAGUENAY, Qc — L’imposant navire de croisière Queen Mary II a jeté l’ancre au port d’escale de Saguenay, dimanche, ce qui a suscité l’enthousiasme de la population locale.

L’organisme Promotion Saguenay signale que le paquebot transatlantique, l’un des plus grands au monde à 345 mètres de long, est arrivé au port à 8h00 et est reparti en fin d’après-midi pour sa prochaine destination, le port de Sept-Îles.

Il doit séjourner à Sept-Îles pendant toute la journée, lundi, avant d’appareiller pour se rendre à Halifax. Le voyage prendra fin à New York plus tard cette semaine.

Avant de remonter la rivière Saguenay, le prestigieux navire qui bat pavillon des Bermudes a séjourné dans le port de Québec pendant un peu plus de 48 heures.

Dimanche, la troupe QuébecIssime a présenté gratuitement à 14h00 à l’Agora du village portuaire le spectacle «Si on chantait ensemble» pour souligner la visite à Saguenay du Queen Mary II et de ses quelque 2600 passagers et 1200 membres d’équipage.  

À Sept-Îles, les occupants du bateau devraient notamment avoir l’occasion de participer à une excursion d’observation des baleines.

Le calendrier du port d’escale de Saguenay prévoyait 61 escales en 2019. Outre le Queen Mary II, quelques autres grands bateaux y ont accosté, dont le Caribbean Princess, le Norwegian Dawn, le Norwegian Gem et le Mein Shiff. Certains de ses navires ont aussi jeté l’ancre à Sept-Îles, qui a prévu cette année 48 journées d’escale.

Le Riviera avec ses quelque 1250 passagers et 800 membres d’équipage mettra un terme à la saison des escales à Saguenay le 2 novembre prochain.

 

 

Les plus populaires