Le nombre de demandeurs d’asile en baisse par rapport à l’an dernier

OTTAWA — Le nombre de demandeurs d’asile qui ont traversé la frontière canadienne de façon irrégulière a diminué par rapport aux quatre premiers mois de l’année dernière.

D’après de nouvelles données du gouvernement fédéral, les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont intercepté 3944 demandeurs d’asile au premier tiers de cette année.

Il s’agit d’une baisse de 48 pour cent par rapport aux quelque 7600 personnes qui avaient été appréhendées entre janvier et avril 2018.

Mais selon Darrell Bricker, de la maison de sondages Ipsos, les Canadiens sont de plus en plus inquiets quant à l’immigration au pays, notamment en raison des passages irréguliers à la frontière.

M. Bricker et d’autres spécialistes qui ont participé à un sommet sur l’immigration à Ottawa la semaine dernière signalent qu’il pourrait y avoir une montée des sentiments populistes au Canada, ce qui est susceptible de durcir l’attitude des Canadiens à l’égard des nouveaux arrivants.

Fen Hampson, directeur principal du Conseil mondial pour les réfugiés, s’inquiète que les Canadiens ne fassent pas la différence entre les réfugiés et les immigrants économiques. Il croit également que les Canadiens ne réalisent peut-être pas que l’afflux migratoire au Canada n’a rien à voir avec ce qu’on voit dans d’autres pays qui font face à de réelles crises.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire