Le Nouveau-Brunswick passe à la prochaine étape de déconfinement

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick passe à la prochaine étape de son plan de déconfinement en assouplissant certaines mesures prises pour contrer la propagation de la COVID-19.

La «phase jaune» signifie que les barbiers et les coiffeurs peuvent rouvrir, ainsi que les églises et les installations de conditionnement physique.

Les soins dentaires, les massothérapeutes, les chiropraticiens et d’autres entreprises et services «de contact étroit» seront également autorisés à rouvrir.

La nouvelle phase permettra également aux familles et aux amis de former des «bulles» sociales, et jusqu’à 50 personnes pourront se rassembler à condition de respecter la distanciation physique.

Cette décision arrive un jour après que la province eut signalé son premier nouveau cas de COVID-19 en près de deux semaines.

Aucun nouveau cas n’a été répertorié vendredi, ce qui laisse le total à ce jour à 121 cas, dont 120 guérisons.

Le cas signalé jeudi dans la région de Campbellton, dans le nord du Nouveau-Brunswick, concerne une personne de moins de 19 ans.

Selon la Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef de la province, une garderie de cette région a été fermée jusqu’à nouvel ordre et la famille et le personnel ont été avisés.

Deux autres cas en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse a recensé deux nouveaux cas de COVID-19, portant le total des cas confirmés à 1048.

Lors de la mise à jour quotidienne, la province a indiqué que l’établissement de soins de longue durée Northwood à Halifax — où 52 des 58 décès de la province sont survenus — compte actuellement 16 résidents et quatre employés avec des cas actifs.

Northwood, le plus grand foyer de soins de longue durée à l’est de Montréal, a été le site de la pire éclosion en Nouvelle-Écosse.

Le premier ministre Stephen McNeil a déclaré jeudi que le virus était entré dans l’établissement par l’entremise de personnes asymptomatiques.

Il a affirmé qu’il y aurait une «conversation» sur la façon de prévenir une épidémie similaire à l’avenir.

En Nouvelle-Écosse, huit personnes sont hospitalisées avec la COVID-19 et quatre personnes infectées se trouvent aux soins intensifs.

La province affirme que 961 personnes sur les 1048 cas se sont maintenant rétablies.

Pas de nouveaux cas dans deux autres provinces

L’Île-du-Prince-Édouard ne signale toujours aucun nouveau cas de COVID-19 vendredi.

La province a eu 27 cas depuis le début de la pandémie, et tous sont guéris.

La province passe maintenant à la prochaine phase de son plan «Renouveler l’Île-du-Prince-Édouard ensemble».

Les rassemblements intérieurs d’au maximum cinq personnes et les rassemblements extérieurs d’au plus 10 personnes de différents ménages sont désormais autorisés.

Les commerces de détail pourront rouvrir lorsqu’ils seront prêts.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef, affirme que la province doit agir avec prudence et veiller à ce que les mesures de santé publique soient suivies.

Terre-Neuve-et-Labrador, de son côté, autorise désormais les parties de tennis en plein air et permettra aux services de toilettage pour animaux de compagnie de reprendre leurs activités lundi.

La Dre Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef, a déclaré vendredi que la province n’avait toujours aucun nouveau cas de COVID-19 à signaler.

Terre-Neuve-et-Labrador n’a enregistré aucun nouveau cas de la maladie depuis maintenant plus de deux semaines.

La Dre Fitzgerald dit que les adeptes du tennis devront apporter leur propre équipement sur le terrain et ne pas le partager.

Elle ajoute que les entreprises de toilettage d’animaux devront s’assurer que leurs employés disposent d’un équipement de protection individuelle.

La Dre Fitzgerald indique que les nuitées de camping seront autorisées lorsque la province passera du niveau d’alerte actuel de quatre au niveau trois, mais elle n’a pas précisé quand cela se produira.

Commentaires
Laisser un commentaire