Le Nouveau-Brunswick publiera ses «scénarios» la semaine prochaine

HALIFAX — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick indique que sa province suivra probablement la décision ontarienne de publier les différents «scénarios» sur la propagation du coronavirus et sa morbidité, selon la courbe qu’elle suivra.

Blaine Higgs a précisé que des réunions sont en cours et que ces projections pourraient être disponibles d’ici mardi. M. Higgs déclarait aux journalistes jeudi qu’il considérait utile de partager avec les citoyens les mêmes chiffres que ceux qui sont à la disposition des autorités sanitaires provinciales. Il estime qu’il devrait y avoir un partage cohérent de ces informations à travers le pays.

Par contre, le ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador, John Haggie, a déclaré qu’il serait plus difficile dans cette province de fournir les scénarios modélisés. M. Haggie expliquait jeudi que le défi réside dans la taille de l’échantillonnage actuel dans la province, qui accuse plusieurs semaines de retard sur une province comme la Colombie-Britannique — qui a déjà publié des scénarios.

Le ministre de la Santé rappelle que les données seront faussées par le grand nombre de cas liés à un foyer d’éclosion spécifique dans un salon funéraire de Saint-Jean, le mois dernier, qui représentait jeudi près de 80 % des cas connus dans cette province.

Les scénarios nationaux

La décision du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, de divulguer les scénarios, vendredi après-midi, pourrait exercer des pressions sur le gouvernement fédéral afin qu’il fournisse un portrait national de la progression potentielle du virus mortel.

Le premier ministre Justin Trudeau a promis de publier bientôt une modélisation nationale, mais il a précisé que les épidémiologistes auraient besoin de plus de données des gouvernements provinciaux et territoriaux. Les responsables fédéraux ont déclaré jeudi qu’ils espéraient que les données seraient disponibles d’ici cinq jours.

Il y a trois semaines, la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, estimait que de 30 à 70 % des Canadiens pourraient être infectés — soit entre 11 millions et 26 millions de personnes. La ministre Hajdu a déclaré jeudi à La Presse canadienne que cette estimation n’avait pas changé depuis.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a réitéré vendredi qu’il publierait mardi prochain un ou plusieurs scénarios de l’Agence de la santé publique.

Les chiffres

Le Nouveau-Brunswick signale vendredi quatre nouveaux cas de la COVID-19, portant le bilan provincial à 95.

La directrice de la santé publique, Jennifer Russell, a précisé qu’on prépare actuellement une modélisation de ce que le système de santé pourra absorber. Ce scénario devrait être rendu public la semaine prochaine. La docteure Russell s’attendait par ailleurs à l’arrivée lundi de nouveaux équipements de protection personnelle et d’autres produits importants pour la lutte contre la pandémie.

La Nouvelle-Écosse signalait vendredi 14 nouveaux cas de la COVID-19, ce qui porte le total provincial à 207 cas confirmés. Les responsables de la santé publique précisent que cinq personnes sont actuellement à l’hôpital, alors que 21 autres ont maintenant récupéré et leurs cas sont considérés comme résolus.

La plupart des cas en Nouvelle-Écosse sont liés à des voyages ou à un cas connu; on signale pour l’instant un seul cas confirmé de transmission communautaire, mais d’autres sont attendus à l’avenir. Les responsables affirment que les tests effectués à ce jour ont donné 8234 résultats négatifs.

Terre-Neuve-et-Labrador, qui a connu un important foyer d’éclosion spécifique dans un salon funéraire, recense 12 autres cas confirmés de COVID-19, ce qui porte le total provincial à 195. La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef, a déclaré que les cas annoncés vendredi se trouvent tous dans le secteur desservi par la Régie régionale de l’Est. Elle précise que onze personnes sont à l’hôpital à cause du virus et que onze autres ont guéri de la maladie.

L’Île-du-Prince-Édouard, de son côté, ne signale aucun nouveau cas vendredi, ce qui laisse le total provincial à 22 cas confirmés. La médecin hygiéniste en chef, la docteure Heather Morrison, indique que quatre personnes ont depuis guéri de la COVID-19. Elle ajoute que plus de 1000 tests ont été effectués sur l’île. Elle indique aussi que des employés supplémentaires ont été embauchés pour appuyer le personnel de la ligne d’aide 8-1-1.

Les commentaires sont fermés.
Les plus populaires