Le Nouveau-Brunswick signalait jeudi 16 nouveaux cas et craignait le Super Bowl

FREDERICTON — Les autorités du Nouveau-Brunswick signalaient jeudi 16 nouveaux cas de COVID-19 — et craignaient l’«effet Super Bowl» sur les rassemblements dans les chaumières.  

Selon la santé publique, la province comptait 256 cas actifs déclarés et cinq personnes étaient hospitalisées pour la maladie, dont deux aux soins intensifs.

La ministre de la Santé, Dorothy Shephard, a précisé jeudi que les infections présentaient une tendance à la baisse dans les régions de Moncton et d’Edmundston, qui sont sous des niveaux d’alerte pandémique plus élevés que le reste de la province. La ministre a indiqué que les restrictions dans ces deux régions seront réévaluées lundi.

On signalait jeudi neuf cas dans la région d’Edmundston et cinq dans la région de Moncton, ainsi qu’un cas dans chacune des régions de Bathurst et de Fredericton. Un cas positif a été confirmé à la Garderie Mélubulles d’Edmundston, qui sera fermée pendant les deux prochains jours afin de procéder à la recherche des contacts. Les familles ont été prévenues, a indiqué le gouvernement. 

Par ailleurs, les responsables demandent aux citoyens de ne pas se rassembler pour regarder le Super Bowl à la télévision, dimanche. La ministre Shephard et la médecin hygiéniste en chef, la docteure Jennifer Russell, ont déclaré que si les gens voulaient absolument regarder le match en groupe, ces rassemblements devraient être aussi réduits que possible.

Ailleurs dans l’Atlantique 

En Nouvelle-Écosse, on signalait jeudi un nouveau cas de COVID-19, lié aux voyages. Selon les responsables de la santé publique, ce cas a été identifié dans la «zone centrale» de la province et implique des déplacements à l’extérieur de la région de l’Atlantique.

Les responsables soulignent par ailleurs qu’une autre personne s’est rétablie de la COVID-19 et que la province compte maintenant 10 cas actifs. La Nouvelle-Écosse affirme avoir administré environ 16 000 doses de vaccins, dont plus de 4000 deuxièmes doses.

Enfin, l’Île-du-Prince-Édouard signalait elle aussi jeudi un nouveau cas: un homme d’une vingtaine d’années qui avait voyagé à l’extérieur du Canada atlantique. On compte maintenant trois cas de COVID-19 actifs dans l’île, qui recense un total de 113 infections, mais aucun décès lié au virus.

Terre-Neuve-et-Labrador signalait jeudi un nouveau cas qui, selon les responsables de la santé, est lié à une grappe de six personnes, mais l’origine de l’infection est inconnue. Il s’agit d’une femme de moins de 19 ans, dans la région sanitaire de l’Est, qui a été en contact avec un cas connu. La province recense 15 cas actifs.

Laisser un commentaire