Le Nouveau-Brunswick signale sept nouveaux cas, dont cinq dans la région d’Edmundston

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick signalait vendredi sept nouveaux cas de COVID-19, dont cinq dans la région d’Edmundston, qui demeure en confinement. Les deux autres autres cas étaient signalés à Moncton et à Fredericton.

La province compte actuellement 228 cas déclarés et six personnes sont hospitalisées pour la maladie, dont trois aux soins intensifs. 

Les responsables affirment qu’un contact étroit d’une personne qui avait été déclarée positive pour le «variant britannique» aurait pu aussi être infecté par ce variant. Le porte-parole du ministère de la Santé, Bruce Macfarlane, a indiqué qu’un échantillon du cas suspect sera analysé et qu’en attendant, cette personne est traitée comme si elle avait contracté le variant.

La zone 1 (Moncton) demeure en phase rouge et la zone 4 (Edmundston) demeure en confinement. Toutes les autres zones demeurent en phase orange. Depuis le début de la pandémie, le Nouveau-Brunswick a enregistré un total de 1325 infections et 18 décès liés à la COVID-19. 

Ailleurs dans l’Atlantique, la Nouvelle-Écosse ne signalait vendredi aucun nouveau cas, pour un total de huit cas actifs de COVID-19. Les responsables de la santé publique précisent que deux personnes sont actuellement à l’hôpital, dont une aux soins intensifs. Jeudi, 17 295 doses de vaccins ont été administrées. Selon les autorités, 4681 personnes ont reçu la deuxième dose de vaccin requise.

À Terre-Neuve-et-Labrador, on signalait vendredi un nouveau cas, une femme dans la cinquantaine qui est un contact étroit d’une infection déjà identifiée. Selon les autorités, la province compte maintenant 14 infections actives déclarées.

Laisser un commentaire