Le nouveau gouvernement Ford apporte des changments à l’Assurance-santé plus

TORONTO — Les enfants et les jeunes adultes ontariens bénéficiant d’un régime d’assurance privé ne pourront plus profiter de la gratuité des médicaments d’ordonnance, a annoncé samedi la nouvelle ministre de la Santé de la province, Christine Elliot.

Dans un communiqué de presse publié au lendemain de l’entrée en fonction du gouvernement progressiste-conservateur, Mme Elliot a déclaré que la décision respectait les promesses formulées au cours de la campagne par Doug Ford de trouver «des gains d’efficience sans compromettre les services ou les emplois».

Les enfants et les jeunes adultes qui ne bénéficient pas d’un régime d’assurance privé continueront eux de profiter de la gratuité des médicaments d’ordonnance.

Quant à ceux qui sont couverts par un régime privé, ils devront d’abord chercher à obtenir auprès de leur assureur un remboursement de leurs dépenses. Le gouvernement assumera ensuite le solde des coûts admissibles de médicaments d’ordonnance.

Mme Elliot ne dit pas quand le nouveau système entrera en vigueur. Les porte-parole de Mme Elliot et de M. Ford n’ont pas rappelé La Presse canadienne.

La ministre se réjouit de «travailler avec les groupes d’assurance pour favoriser une transition en douceur vers ce système mis à jour».

Instaurée l’an dernier par le gouvernement libéral précédent, l’Assurance-santé Plus permettait aux enfants et aux jeunes adultes âgé de 24 ans ou moins d’obtenir plus de 4400 médicaments sans rien payer.

Les plus populaires