Le NPD exige un projet de loi sur l’équité salariale du gouvernement Trudeau

OTTAWA — Le Nouveau Parti démocratique (NPD) presse le gouvernement Trudeau de joindre le geste à la parole et de déposer un projet de loi sur l’équité salariale.

La députée québécoise Anne Minh-Thu Quach, accompagnée de ses collègues Sheila Malcolmson et Peter Julian, a présenté mardi une fiche d’évaluation des mesures féministes du dernier budget fédéral.

Elle a déploré que la loi de mise en oeuvre du budget, actuellement débattue à la Chambre des communes, ne contienne aucune mesure pour l’équité salariale.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, avait pourtant promis de s’y attaquer pour promouvoir la participation des femmes sur le marché du travail.

Le dernier budget fédéral prévoit 3 milliards $ sur cinq ans pour la création d’une base de données en ligne qui dévoilerait les écarts salariaux existants chez les employeurs sous juridiction fédérale comme les banques, les médias et les entreprises de transport interprovincial. Une mesure dont le but est de promouvoir les meilleures pratiques en matière d’équité salariale.

La ministre du Travail, Patty Hajdu, a indiqué mardi qu’elle déposerait un projet de loi d’ici la fin de l’année 2018.