Le NPD promet d’aider les petites entreprises en difficulté pendant la pandémie

OTTAWA — Jagmeet Singh promet qu’un gouvernement fédéral néo-démocrate offrirait plus de soutien aux petites entreprises en difficulté pendant la pandémie, notamment en versant une prime aux entreprises qui embauchent de nouveaux employés ou qui ramènent ceux qui ont été mis à pied.

M. Singh a fait cette promesse mardi, lors d’un événement à saveur électorale, moins d’une semaine après que le chef néo-démocrate eut annoncé que son parti ne déclencherait pas d’élections pendant la pandémie de COVID-19.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) affirme que la prime à l’embauche consisterait à couvrir la part des cotisations à l’assurance-emploi et au Régime de pensions du Canada qui est normalement assumée par les employeurs.

M. Singh s’engage également à prolonger les programmes existants de subventions salariales, d’aide au loyer et de prêts aux entreprises du gouvernement fédéral jusqu’à la fin de la pandémie.

Le chef du NPD a également rappelé sa promesse antérieure d’imposer ce qu’il décrit comme une «taxe sur les profits excessifs» aux entreprises qui en ont profité pendant la pandémie. Le parti n’a toutefois pas précisé comment cela fonctionnerait.

M. Singh a déclaré la semaine dernière que le NPD appuierait le gouvernement libéral minoritaire sur les votes de confiance à la Chambre des communes, mais les partis politiques fédéraux se préparent toujours à des élections qui pourraient survenir à tout moment.

Laisser un commentaire