Le NPD renonce finalement à un dépouillement judiciaire en C.-B.

PITT MEADOWS, C.-B. — Élections Canada a indiqué jeudi que le Nouveau Parti démocratique avait finalement renoncé au dépouillement judiciaire amorcé dans une circonscription de la Colombie-Britannique.

Le directeur général des élections, Stéphane Perrault, a annoncé qu’une demande de retrait avait été reçue de la candidate qui avait initialement demandé ce dépouillement en présence d’un juge.

La candidate néo-démocrate dans Port Moody-Coquitlam, Bonita Zarrillo, avait d’abord été déclarée défaite par une marge de 333 voix contre la conservatrice Nelly Shin. Mais après le décompte officiel, cette marge se réduisait à 153 voix, après le rejet de plus de 500 bulletins de vote.

Un juge a donc entamé le dépouillement mercredi, mais Élections Canada a déclaré que le processus avait été interrompu jeudi à la demande de Mme Zarrillo.

À l’issue de ce scrutin fédéral, les conservateurs obtiennent donc 17 des 42 sièges en Colombie-Britannique, tandis que les libéraux et les néo-démocrates en récoltent chacun 11. Le Parti vert en obtient deux alors que l’ancienne ministre libérale de la Justice Jody Wilson-Raybould sera la seule députée indépendante élue au Parlement.

Les plus populaires