Le Nunavut déclare l’état d’urgence en raison de la pénurie d’eau à Iqaluit

IQALUIT, Nunavut — Le gouvernement du Nunavut a déclaré l’état d’urgence pour deux semaines en raison d’une pénurie d’eau à Iqaluit.

La ministre par intérim des Services communautaires et gouvernementaux, Joanna Quassa, a indiqué que cela visait à garantir que la ville puisse obtenir les approbations réglementaires nécessaires pour commencer immédiatement à remplir son réservoir.

La ville a déclaré son propre état d’urgence la semaine dernière en raison d’un manque de précipitations et du fait que le débit de la rivière Apex, la source secondaire d’approvisionnement en eau d’Iqaluit, est à son plus bas niveau depuis 40 ans. 

Par conséquent, le lac Geraldine, qui sert de réservoir d’eau pour Iqaluit, ne serait pas réapprovisionné avant le gel. 

La ville a fait savoir qu’elle s’efforçait d’obtenir l’approbation réglementaire pour pomper de l’eau supplémentaire du lac Sans Nom, voisin dans la rivière Apex, puis dans le lac Geraldine.

Mme Quassa dit que le gouvernement territorial travaille en étroite collaboration avec la ville et a accepté de fournir de l’équipement pour soutenir l’opération de pompage.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.