Le pape François célèbre une joyeuse Sainte Messe de Noël en cette année sombre

VATICAN — Le pape François a tenu à rassurer les croyants lors de la Sainte Messe de la Nuit de Noël en leur rappelant que Dieu aime tout le monde et même «les pires d’entre nous».

Cette célébration de la naissance de Jésus-Christ a été marquée par la joie pour conclure une année plutôt sombre au Vatican, où les scandales et les confrontations se sont multipliés.

Sur l’interprétation de l’hymne «The First Noel», François a descendu l’allée centrale de la Basilique Saint-Pierre, mardi soir, pour révéler une sculpture du nouveau-né dans une crèche installée au pied de l’autel.

Le pape a déclaré que la naissance de Jésus, commémorée par les chrétiens le jour de Noël, doit servir de rappel de l’amour inconditionnel de Dieu pour tous et «même les pires d’entre nous».

«Dieu ne vous aime pas parce que vous pensez et vous agissez de la bonne façon, a-t-il soutenu. Vous pouvez avoir des idées trompeuses, vous pouvez avoir absolument tout raté, mais le Seigneur continue de vous aimer.»

Du même coup, il a aussi appelé les croyants à s’ouvrir et à se laisser transformer par «l’amour fou» de Jésus et à cesser de vouloir changer les autres.

«N’attendons pas que nos voisins soient bons avant d’être bon envers eux. N’attendons pas que l’Église soit parfaite avant de l’aimer. N’attendons pas le respect des autres avant de les servir. Commençons par nous-mêmes», a-t-il dit.

François a fréquemment mis de l’avant son message appelant à une «conversion personnelle» depuis son accession à la papauté. Il est convaincu que les véritables réformes ne peuvent pas être imposées depuis le sommet de la hiérarchie.

Il a également dénoncé à plusieurs reprises l’attitude de «plus Saint des Saints» brandie par les puristes et défenseurs d’une doctrine sévère. Ces conservateurs s’opposent au message progressiste du pape qui s’ouvre aux homosexuels, aux divorcés et aux marginaux.

Les opposants au pape s’accrochent aux scandales d’abus sexuels et de fraude qui ont entaché la papauté du Saint-Père de 83 ans. Les scandales devraient d’ailleurs suivre le pape François en 2020 alors que l’enquête se poursuit dans l’affaire de corruption impliquant des centaines de millions de dollars en dons et le dévoilement d’un rapport sur ce que savait le Vatican des crimes commis par l’ex-cardinal Theodore McCarrick.

En plus de la Sainte Messe de la Nuit de Noël, le pape doit prononcer son discours de Noël mercredi ainsi que la prière de midi, puis participer à deux événements, dont une messe, le 1er janvier.