Le Parti conservateur dévoile son slogan électoral pour la campagne au Québec

OTTAWA — «Agir pour le Québec», tel sera le slogan qui sera utilisé à toutes les sauces par le Parti conservateur du Canada dans la Belle Province lors d’éventuelles élections.

Les troupes d’Erin O’Toole promettent ainsi d’«agir» pour les familles, l’économie, la relance économique, mais aussi pour la langue française et la culture québécoise. Une vidéo promotionnelle du parti fait également mention de l’énergie et de l’environnement, parmi plusieurs priorités. 

Dans un communiqué de presse, M. O’Toole a soutenu que seul son parti pourra mettre de l’avant les priorités du Québec à Ottawa.

«La réalité est que les libéraux ne veulent pas, le Bloc ne peut pas, seul le Parti conservateur peut et veut agir pour le Québec», a-t-il fait valoir. 

Cette offensive publicitaire des conservateurs survient le jour après que le Nouveau Parti démocratique (NPD) eut dévoilé sa stratégie préélectorale pour plaire aux jeunes. 

Tous les partis d’opposition à Ottawa répètent qu’ils ne souhaitent pas d’élections tant que la pandémie n’est pas terminée. Ils estiment cependant qu’il faudra être prêt à tous les scénarios et accusent le premier ministre Justin Trudeau de brandir cette possibilité.

«Nous n’avons donc pas d’autre choix que de commencer à afficher nos couleurs pour démontrer ce que notre nouveau chef et notre nouvelle équipe conservatrice veulent accomplir pour le Québec», a souligné Richard Martel, lieutenant politique des conservateurs au Québec.

Un pilote se joint à l’équipe

Les conservateurs ont par ailleurs recruté un pilote d’Air Transat insatisfait de «l’inaction complète du gouvernement libéral» dans le secteur de l’aviation dans la dernière année.

Marc Duffy-Vincelette sera candidat dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles.

Dans un communiqué suivant l’annonce de sa candidature, M. Duffy-Vincelette a critiqué le fait que le Canada est le seul pays du G7 à ne pas encore avoir présenté un plan de soutien spécifique à l’industrie aérienne, durement affectée depuis le début de la pandémie. 

«Qu’a-t-on fait des voyageurs qui n’ont pas été remboursés pour leurs voyages annulés l’an passé, qu’a-t-on fait des liaisons régionales qui furent interrompues, qu’a-t-on fait pour soutenir avec intensité les compagnies aériennes et toute l’industrie qui y gravite?» a-t-il énuméré. 

«Rien, absolument rien. C’est scandaleux et surtout ce n’est pas digne d’un pays comme le Canada», a-t-il poursuivi. 

La circonscription de la couronne nord de Montréal a changé de couleur lors des trois dernières élections; elle a été représentée par Laurin Liu du NPD en 2011, puis Linda Lapointe du Parti libéral en 2015. Elle est représentée par Luc Desilets, du Bloc québécois, depuis 2019. 

L’automne dernier, M. O’Toole disait vouloir faire élire 30 députés conservateurs au Québec aux prochaines élections. 

Laisser un commentaire