Le Parti conservateur refuse la candidature de l’ex-ministre Steven Fletcher

OTTAWA — Le Parti conservateur du Canada (PCC) refuse de permettre à l’ex-ministre d’État Steven Fletcher de se porter candidat pour récupérer son ancienne circonscription de Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley au Manitoba.

Steven Fletcher a manifesté son intérêt de reconquérir le siège qu’il a occupé pendant plus d’une décennie avant de le perdre aux mains du libéral Doug Eyolfson en 2015.

L’ex-ministre d’État sous l’ère Stephen Harper dit toutefois avoir reçu jeudi un courriel du directeur général du parti Dustin Van Vugt lui annonçant que sa candidature était rejetée, sans plus d’explications.

Selon ce qu’écrit Dustin Van Vugt, la décision aurait été prise selon les règles et les procédures encadrant les nominations du Parti conservateur du Canada telles qu’adoptées lors du congrès national du parti.

Après sa défaite en 2015, Steven Fletcher a été élu au gouvernement provincial du Manitoba en 2016. Il a par contre été expulsé du caucus conservateur manitobain un an plus tard pour avoir rompu la ligne de parti dans plusieurs dossiers. Il s’est notamment opposé à un projet de loi visant la création d’une société d’État dédiée à l’efficacité énergétique.

Steven Fletcher croit aussi que son soutien à la candidature de Maxime Bernier dans la course à la chefferie du PCC est «probablement» un facteur qui joue contre lui.

Bien qu’il ait porté en appel la décision concernant sa candidature, le politicien n’écarte pas la possibilité de briguer les suffrages en tant que candidat indépendant.

«En ce moment, j’ai espoir qu’Andrew Scheer va régler cela et permettre aux membres de décider», a commenté Steven Fletcher en entrevue à La Presse canadienne.

Une source bien au fait du processus de sélection des candidats au sein du Parti conservateur soutient que la décision concernant Steven Fletcher n’a rien à voir avec son appui à Maxime Bernier. Notre source refuse cependant de préciser quelles sont les véritables raisons.

Steven Fletcher a été ministre d’État dans le cabinet de Stephen Harper entre 2008 et 2013. Il est depuis devenu un électron libre au sein du mouvement conservateur.

Le président de l’association de circonscription concernée, Bill Eva, affirme que ses membres ont approuvé la candidature de Steven Fletcher il y a plusieurs mois. Il croyait que le parti en avait fait autant. Selon M. Eva, deux autres candidats ont déjà été approuvés, soit un conseiller municipal de Winnipeg, Marty Morantz, et un analyste des politiques au ministère de la Santé du Manitoba, Stephen Barber.