Le Pentagone doit annoncer une prolongation du déploiement de la Garde nationale

WASHINGTON — Le Pentagone est sur le point d’approuver une prolongation du déploiement de la Garde nationale au Capitole des États-Unis pour environ deux mois de plus, ont déclaré mardi des responsables de la défense.

Les responsables ont affirmé que les derniers détails étaient en cours d’élaboration, mais le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, devrait donner son approbation définitive afin que les troupes continuent à assurer la sécurité à Washington, à la demande de la police du Capitole, qui s’inquiète de menaces persistantes. Les responsables ont fait des pieds et des mains ces derniers jours pour déterminer comment répondre à la demande de plus de 2000 membres de la Garde nationale, alors que la date limite initiale du 12 mars pour leur retrait se profile.

La décision souligne les inquiétudes concernant la menace continue de violences au Capitole, deux mois après que des émeutiers eurent assiégé le bâtiment dans un assaut qui a fait cinq morts. La sécurité est demeurée renforcée en lien avec des renseignements suggérant d’éventuelles menaces contre le Capitole par des milices.

La demande de prolongation du déploiement a fait face à de la résistance la semaine dernière, car certains gouverneurs ont exprimé leur réticence ou ont catégoriquement refusé d’engager leurs troupes plus longtemps dans la capitale. Il semble maintenant y avoir suffisamment d’États disposés à fournir des troupes pour la mission, ont déclaré les responsables de la défense, qui se sont exprimés sous couvert d’anonymat pour discuter des délibérations internes.

Les dirigeants de l’armée avaient également initialement demandé si la police du Capitole avait épuisé toutes les autres options pour répondre aux besoins, comme de demander à d’autres organismes fédéraux chargés de l’application de la loi d’assurer la sécurité.

On ne savait pas mardi si les troupes de la Garde nationale actuellement à Washington devraient rester un jour ou deux de plus pendant que les nouvelles forces arriveront, s’entraîneront et s’installeront.

Le déploiement de la Garde nationale au Capitole a connu son lot de problèmes. Au début, les membres ont été brièvement contraints de prendre des pauses et des repas dans un garage voisin où il faisait très froid, provoquant l’indignation au sein de l’administration Biden. Les fonctionnaires ont rapidement trouvé de nouveaux espaces dans les bâtiments du Congrès pour les pauses de service.

En outre, les membres de la Garde nationale se sont plaints de la mauvaise nourriture, y compris certains qui ont déclaré être tombés malades. Lundi, le porte-parole principal du Pentagone, John Kirby, a déclaré qu’environ 50 soldats de la Garde nationale avaient été soignés pour des problèmes gastro-intestinaux, sur les 26 000 déployés à Washington.

Des responsables militaires américains ont indiqué que le coût du déploiement d’environ 26 000 soldats de la Garde nationale dans le Capitole se situait en date de vendredi à près de 500 millions de dollars. Aucune estimation des coûts pour les deux prochains mois n’a été publiée. Les coûts comprennent le logement, le transport, les salaires, les avantages sociaux et d’autres éléments essentiels.

Par Lolita C. Baldor – The Associated Press

Laisser un commentaire