Le père d’une victime de la tragédie d’Humboldt réclame l’intervention de Regina

REGINA — La famille de l’une des victimes de la tragédie ayant décimé un club de hockey junior veut que le gouvernement de la Saskatchewan améliore la sécurité aux carrefours autoroutiers et d’en faire une priorité.

Seize personnes sont mortes le 6 avril lorsque l’autobus des Broncos de Humboldt est entré en collision avec un semi-remorque à un carrefour situé au nord de Tisdale. Treize autres passagers ont été blessés.

Adam Herold était l’une des victimes. Son père Adam a envoyé jeudi un micromessage au premier ministre Scott Moe réclamant intervention gouvernementale.

«M. le premier ministre ScottMoe, s’il-vous-plaît, songez à régler le problème des carrefours dangereux au lieu de boucher les nids-de-poule, faites-en une priorité», a-t-il écrit.

«Les carrefours comme celui où a eu lieu l’accident impliquant l’autobus (des Broncos) n’auraient jamais existé sur la Transcanadienne, alors pourquoi en existe-il ailleurs en Saskatchewan. Pensez-y.»

La GRC enquête sur les causes de l’accident. On s’attend à ce qu’elle formule des recommandations lorsqu’elle aura terminé son investigation.

M. Moe a dit que son gouvernement attendait de voir les résultats de l’enquête.

«Nous allons examiner les recommandations formulées par la GRC ou le ministère des Transports. Tous deux examinent minutieusement les causes de l’accident, a-t-il déclaré. S’il y a des recommandations en ce sens, il est juste de penser que le gouvernement veillera à les concrétiser rapidement compte tenu des circonstances.»