Le personnel de soins de répit redéployé pour aider un hôpital pour enfant en Alberta

CALGARY — Une augmentation du nombre de patients à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta à Calgary a incité l’agence de prestation de soins de santé de la province à redéployer le personnel d’un établissement qui aide les enfants mourants afin qu’ils puissent offrir un soutien supplémentaire à l’hôpital surchargé.

Services de santé Alberta (AHS) indique dans un communiqué de presse qu’avec l’augmentation des virus respiratoires dans la communauté, l’Hôpital pour enfants de l’Alberta voit «un volume élevé et soutenu de patients gravement malades».

En conséquence, l’AHS a «pris la décision difficile» de suspendre les admissions de répit au à l’établissement Rotary Flames House afin de redéployer le personnel à l’hôpital.

Tous les autres services de Rotary Flames House, y compris les soins palliatifs et les soins de fin de vie, continueront, mais seront temporairement transférés à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, indique AHS. 

Rotary Flames House offre des services de soins palliatifs, dont un hospice communautaire, aux enfants atteints de maladies limitant leur espérance de vie ainsi qu’à leur famille.

L’établissement offre également des soins de répit, qui offrent une pause planifiée aux soignants qui s’occupent d’un enfant atteint d’une maladie chronique ou en phase terminale vivant à domicile.

«Nous comprenons que cette pause temporaire dans les services de répit peut être préoccupante et difficile pour nos clients et leurs familles. Nous ferons de notre mieux pour reprendre cet important service dès que possible», indiquait vendredi le communiqué de presse de Services de santé Alberta. 

«Ce sont des temps extraordinaires, et nous remercions à l’avance les Albertains pour leur soutien et leur compréhension.»

Le communiqué précise que l’AHS prévoit de faire sortir tous les clients des soins de répit de Rotary Flames House d’ici mardi. Les services de soutien au deuil se poursuivront. 

Les responsables de la santé ont déclaré le mois dernier que les unités d’hospitalisation de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta et l’Hôpital pour enfant Stollery, à Edmonton, avaient atteint ou dépassé 100 % de leur capacité normale.

Il y a un peu plus d’une semaine, l’AHS a annoncé l’ouverture à venir d’une remorque chauffée à côté du service des urgences de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta en prévision de l’afflux de patients.

L’autorité sanitaire a qualifié l’espace supplémentaire de «mesure de confort pour aider à faire face au surpeuplement et aux conditions météorologiques», et a précisé qu’il serait utilisé comme zone de soins primaires.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), parti de l’opposition, a réclamé un débat d’urgence à l’Assemblée législative sur ce qu’il qualifie de crise des soins de santé aux enfants.

«J’ai le cœur brisé en pensant à ce que ces enfants, leurs familles et le personnel de l’hospice vivent en ce moment», a déclaré dans un communiqué la porte-parole du NPD en matière de services à l’enfance, Rakhi Pancholi, en réponse au redéploiement du personnel à Rotary Flames House.

«Nous devrions faire tout notre possible pour les rendre aussi confortables que possible.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.