Le personnel d’écoles secondaires commence à être vacciné au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Les responsables de la santé au Nouveau-Brunswick ont signalé lundi huit nouveaux cas de COVID-19.

Trois cas ont été recensés dans la région de Moncton et trois dans la région d’Edmundston, tandis que les régions de Fredericton et de Saint-Jean ont chacune un nouveau cas.

Le nombre de cas actifs dans la province est de 55 et deux patients sont hospitalisés.

Un cas positif de COVID-19 a été confirmé à la Moncton High School, tandis qu’une exposition possible a été identifiée à l’école Notre-Dame d’Edmundston.

Des cas positifs ont également été signalés dans deux garderies d’Edmundston.

Lundi, les premiers groupes de membres du personnel des écoles secondaires prenaient part à des cliniques de vaccination à Edmundston et Centreville. Jusqu’à samedi, 4500 membres du personnel des écoles secondaires dans l’ensemble de la province recevront un vaccin contre la COVID-19 lors de cliniques organisées à 16 endroits différents, ont indiqué les autorités.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu 1498 cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick et 30 décès liés à la maladie.

Ailleurs dans le Canada atlantique

La Nouvelle-Écosse a signalé lundi deux nouveaux cas de COVID-19.

Les responsables de la santé ont indiqué que les cas étaient recensés dans la région de Halifax et qu’il s’agissait pour chacune des infections d’un contact étroit avec des cas précédemment signalés.

La province compte actuellement 20 infections actives.

Les laboratoires de santé de la Nouvelle-Écosse ont effectué 1315 tests de COVID-19 dimanche et ont effectué 280 360 tests depuis le 1er octobre.

Les responsables de la santé de l’Île-du-Prince-Édouard ont fait état lundi de deux nouveaux cas de COVID-19.

Il y a le cas d’un homme dans la vingtaine qui a voyagé de l’extérieur du Canada atlantique.

L’autre concerne une femme de moins de 19 ans qui est un contact étroit des cas annoncés le 19 mars.

L’Île-du-Prince-Édouard compte actuellement huit cas actifs de COVID-19 et 150 cas positifs depuis le début de la pandémie.

Laisser un commentaire