Le «pilote des stars» est recherché pour avoir enfreint ses conditions

MONTRÉAL — Un mandat d’arrêt a été lancé contre un Québécois qui fait appel de deux condamnations, notamment en lien avec une attaque aérienne contre des lignes électriques d’Hydro-Québec en 2014.

Normand Dubé, surnommé «le pilote des stars» parce qu’il transportait auparavant des artistes québécois, a omis de se présenter à un centre de détention après avoir vu sa caution révoquée cette semaine.

M. Dubé a été condamné en 2018 à sept ans de prison pour l’attaque menée à l’aide de son petit avion, qui a coûté 28,6 millions $ à la société d’État et plongé 180 000 personnes dans le noir.

Il a également été reconnu coupable d’incendie criminel et de menaces contre des fonctionnaires dans une autre affaire. Il a été condamné à neuf ans de prison l’année suivante.

M. Dubé faisait appel des deux verdicts de culpabilité et avait été libéré sous caution avec des conditions strictes. Il devait notamment donner le détail de ses mouvements à la police provinciale et respecter un couvre-feu.

Lundi, un juge de la Cour d’appel du Québec a révoqué sa mise en liberté sous caution, lui ordonnant de se présenter jeudi dans un centre de détention pour ne pas avoir respecté les conditions.

Quiconque croiserait M. Dubé devrait appeler le 911 et ne pas l’approcher, a prévenu la Sûreté du Québec.

Laisser un commentaire