Le policier poignardé à l’aéroport de Flint a reçu son congé de l’hôpital

FLINT, Mich. — Le policier qui a été poignardé au cou à l’aéroport de Flint, au Michigan, par un Montréalais a reçu son congé de l’hôpital.

Un porte-parole du centre hospitalier Hurley a indiqué, lundi, que Jeff Neville avait pu regagner sa résidence.

L’agent a été poignardé, mercredi, à l’aéroport international Bishop situé à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Detroit.

Selon les autorités, qui considèrent l’attaque comme un acte terroriste, Amor Ftouhi, âgé de 49 ans, a poignardé le policier avec un large couteau après avoir dit quelque chose de similaire à «Vous avez tué des gens en Syrie, en Irak et en Afghanistan, et nous allons tous mourir».

Amor Ftouhi, un Canadien d’origine tunisienne, a aussitôt été arrêté et a été accusé relativement à un acte de violence contre une personne dans un aéroport.

Les médecins avaient déjà expliqué que M. Neville avait souffert d’une coupure d’une trentaine de centimètres qui avait entraîné des saignements importants.