Le policier roulait à 178 km/h dans une zone de 50, en Ontario

TORONTO — Un policier qui avait causé un accident en répondant à un appel d’urgence — et en filant à 178 km/h dans une zone de 50 — a été débouté en Cour d’appel de l’Ontario, vendredi.

Jamie Porto, âgé de 34 ans, de la Police provinciale, avait été reconnu coupable en première instance de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles, et son permis de conduire avait été suspendu pour un an. Il a fait appel du jugement, estimant que le tribunal de première instance avait commis plusieurs erreurs de droit.

Les documents judiciaires révèlent que l’agent Porto répondait à un appel d’urgence pour une collision, en octobre 2014, lorsqu’il a traversé en trombe le village de St. Joachim, à l’est de Windsor. Il a aussi traversé une zone de travaux et une zone scolaire avant d’emboutir un autre véhicule qui roulait dans le même sens et qui virait à gauche.

Le conducteur de ce véhicule, Ryan Coombes, a subi des fêlures aux côtes et une commotion cérébrale. Une piétonne et ses filles ont échappé de justesse à l’accident, qui a causé par ailleurs des dommages importants à une station-service.

L’agent Porto a admis au procès que sa conduite avait été dangereuse, mais il a soutenu qu’elle ne s’écartait pas des limites raisonnables dans les circonstances — il répondait à un appel pour une situation potentiellement mortelle.

La Cour supérieure l’a tout de même reconnu coupable en décembre 2016, et l’a condamné à verser une amende de 2500 $. Le juge a aussi suspendu son permis de conduire pour un an.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie