Le port du masque et une dose de rappel seront obligatoires à l’Université Western

LONDON, Ont. — Il sera obligatoire pour tous les étudiants et membres du personnel de porter le masque dans les salles de classe et d’avoir reçu au moins une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 pour fréquenter l’Université Western, en Ontario, cet automne.

L’établissement situé à London a mis à jour sa politique pour y prévoir l’obligation d’avoir reçu au moins une dose de rappel — ce qui représente habituellement une troisième dose — pour accéder à son campus. Cette règle s’appliquera tant aux étudiants qu’aux employés et aux visiteurs.

«Nous ne pouvons pas prévoir à quel moment la prochaine vague de la pandémie de COVID-19 va frapper, mais nous pensons que ces mesures vont nous aider à protéger l’intégrité de l’enseignement en personne qui fait la renommée de notre université», a expliqué la rectrice de l’Université Western, Florentine Strzelczyk, dans un communiqué publié sur le site Web de l’établissement.

L’université a fixé au 1er octobre la date limite pour fournir sa preuve de vaccination.

Les étudiants qui logent dans les résidences et qui n’ont pas reçu de dose de rappel auront droit à une période de grâce de deux semaines, ainsi qu’à un «accès facile» à un centre de vaccination sur le campus.

Environ 39 % des 18-29 ans ont reçu leur troisième dose en Ontario, ce qui représente le plus faible taux parmi tous les groupes d’âge chez les adultes. Environ 85 % des 18-29 ans ont reçu deux doses du vaccin.

Certains visiteurs seront exemptés des exigences vaccinales, comme les étudiants-athlètes d’autres universités, les futurs étudiants et les patients qui reçoivent des soins dans une clinique gérée par l’université. 

Selon une section de questions-réponses disponible sur le site Web de l’université, les membres du personnel et les étudiants qui possèdent une dérogation aux exigences en matière de vaccination pour des raisons médicales ou en vertu du Code des droits de la personne de l’Ontario devront passer régulièrement un test de dépistage rapide de la COVID-19 pour pouvoir fréquenter le campus cet automne. 

Les personnes qui ont récemment reçu une deuxième dose et qui attendent d’être admissibles à une troisième dose sont considérées comme conformes à la politique. Elles devront toutefois recevoir leur troisième dose dans les deux semaines suivant leur admissibilité.

L’Université Western exigera le port du masque chirurgical dans les espaces d’enseignement, sauf pour les personnes qui présentent, animent ou parlent devant un groupe.

Des assouplissements pourraient survenir dès le retour du congé de l’Action de grâce et l’université indique que son objectif sera de «retirer l’obligation de porter le masque aussitôt que possible».

De son côté, l’Université de Toronto avait déjà annoncé qu’il serait obligatoire pour les étudiants qui habitent dans les résidences d’avoir reçu une dose de rappel. L’établissement avait aussi recommandé à toute sa population étudiante de tenir sa vaccination contre la COVID-19 à jour.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.