Le PQ promet le salaire minimum à 15$ l’heure et un fonds de soutien

MATANE, Qc — S’il obtient la faveur des électeurs le 1er octobre, le Parti québécois (PQ) promet d’augmenter le salaire minimum à 15 $ l’heure, de façon progressive, à l’intérieur d’un premier mandat.

Un fonds de soutien sera aussi créé, s’il s’avère nécessaire, ajoute la formation politique lundi.

Le PQ avait déjà indiqué son soutien à une telle augmentation, qui gagne de plus en plus d’appuis.

Le salaire minimum est à 12 $ l’heure depuis le 1er mai.

En ce jour de la fête du Travail, le PQ fait aussi part de son intention de créer une assurance collective pour les travailleurs autonomes.

Le parti détaillera ces promesses en matinée, à Matane, ville située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent.

La circonscription de Matane-Matapédia est détenue par le député péquiste Pascal Bérubé depuis 2012, et depuis 2007 dans l’ancienne circonscription de Matane. Il a remporté les deux dernières élections avec de solides majorités.

Il affrontera en cette élection la candidate libérale Annie Fournier, qui est la directrice de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la région de Matane depuis 18 ans. Du côté de la CAQ, on présente Mathieu Quenum, un agronome de formation, qui travaille comme chercheur, surtout en agriculture et en environnement. 

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, se rendra ensuite lundi à Sainte-Anne-des-Monts et à Carleton-sur-Mer, en Gaspésie.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie