Le PQ réclame un observateur indépendant pour la gestion de la pandémie

MONTRÉAL — La montée des cas de COVID-19 observée au Québec pousse le Parti québécois à demander la nomination d’un observateur indépendant scientifique pour la gestion de la pandémie.

Les députés Joël Arseneau et Pascal Bérubé ont fait cette demande vendredi, par communiqué, réitérant également la demande du PQ pour que le directeur national de la santé publique soit indépendant du politique.

Le PQ estime qu’avec la période électorale qui sera lancée le mois prochain, «il est impensable que la CAQ et sa cellule de crise continuent de décider à huis clos de la réponse à la pandémie dans ce contexte».

Le parti estime qu’un observateur indépendant permettra d’assurer une gestion de crise «non partisane et transparente pour le meilleur intérêt de tous les Québécois».

«Il est absolument impensable que la CAQ, avec sa cellule de crise composée en majorité d’experts en communications et de stratèges politiques continue de prendre des décisions en catimini pour gérer la crise sanitaire en pleine période électorale», a déclaré M. Arseneau, qui est porte-parole du PQ en santé.

La hausse des cas de COVID-19 et des hospitalisations a fait dire au directeur national de la santé publique Luc Boileau, jeudi, que le Québec est entré dans une septième vague. Aucune nouvelle mesure sanitaire n’est toutefois prévue pour le moment.

Québec a rapporté jeudi 16 nouveaux décès attribués à la COVID-19 ainsi qu’une hausse des hospitalisations.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.