Le PQ rembourserait un premier cycle de fertilisation in vitro, dit Lisée

SOREL-TRACY, Qc — Un gouvernement péquiste rétablirait la couverture publique du premier cycle de la fertilisation in vitro (FIV) abolie par le gouvernement libéral.

Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, en fera l’annonce vendredi, en Montérégie.

Le régime public des traitements de fécondation in vitro est passé à la trappe en 2015, avec l’adoption du projet de loi 20 parrainé par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Selon le PQ, il en coûterait environ 31 millions $ pour rétablir ce programme.

Le chef péquiste, qui se concentre sur le thème de la santé en ce seizième jour de campagne, proposera également que les CLSC soient ouverts sept jours sur sept, jusqu’à 21 heures, et que les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) y exercent de façon autonome.

Il fera également part de son intention de mettre «un cran d’arrêt à toute forme de centralisation» dans le réseau de la santé.

Le dirigeant du PQ présentera les détails de ces propositions et d’autres mesures en matière de santé lors d’une conférence de presse à l’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy.

Sa caravane sillonnera vendredi les routes de la Montérégie, puis celles de la couronne nord de Montréal, pour se poser en soirée à Repentigny, où s’ouvre l’Oktoberfest.

Les plus populaires