Le PQ veut que le ministre Dufour intervienne pour réguler le prix du bois

MONTRÉAL — Le Parti québécois (PQ) estime que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, devrait intervenir pour réguler la flambée des prix du bois.

Sylvain Roy, le député de Bonaventure et porte-parole du PQ en matière de forêts, souligne en entrevue que l’industrie du bois roule en ce moment à plein régime notamment parce que depuis la pandémie, de plus en plus de citoyens se font construire des maisons en région.

Pour diminuer les prix, l’industrie veut avoir accès à un plus grand volume de bois, mais actuellement elle prend une grande part de ces ressources dans des terres publiques, indique le député.

«La prétention des industriels à vouloir plus de volume sur les terres publiques pour aller saccager notre patrimoine collectif ne tient pas la route, a-t-il soutenu au bout du fil. Il faudrait commencer à respecter la loi pour aller acheter du bois chez les propriétaires privés qui sont prêts à mobiliser du bois pour les industriels.»

Selon M. Roy, à l’heure actuelle, le ministère «répond aux besoins» de l’industrie en lui donnant plus d’accès aux terres publiques.

Or, en allant davantage vers les propriétaires privés, ce serait beaucoup plus respectueux pour l’environnement, plaide le député gaspésien.

«La gestion des forêts privées, de par leurs propriétaires, se fait d’une manière plus écoenvironnementale que ce qu’on voit sur les terres publiques où les industriels font des chemins, font des coupes à blanc», a-t-il expliqué.

M. Roy ajoute que le gouvernement devrait agir pour qu’il y ait un meilleur partage de la richesse, ce qui n’est pas le cas en ce moment, selon lui.

«Les camionneurs, les tarifs de transport ont augmenté, les travailleurs en usine n’ont pas eu une augmentation de salaire», a-t-il mentionné.

Le bureau du ministre Dufour n’avait pas encore réagi aux demandes du député au moment d’écrire ces lignes.

Les prix du bois ont atteint des sommets cet hiver.

Dans un rapport, l’analyste Hamir Patel, de la Banque CIBC, a indiqué que le prix du bois d’œuvre composite en Amérique du Nord avait augmenté d’environ 1 % pour atteindre un sommet historique de 979 $ US.

Dans un document publié en février, l’analyste Paul Quinn, de la Banque Royale, a ajouté que la production de bois d’œuvre résineux en Amérique du Nord avait augmenté de 7,2 % en novembre dernier par rapport au même mois en 2019, mais que la consommation avait augmenté de 14,8 %.

Laisser un commentaire