Le premier bébé morse né en captivité au Canada fait sa première apparition

QUÉBEC – Le premier bébé morse à naître en captivité au Canada a été officiellement présenté à ses admirateurs jeudi, à l’Aquarium de Québec.

Le bébé de la femelle Arnaliaq a vu le jour le 7 mai. «C’est une fille!» avait ensuite annoncé l’Aquarium.

Jeudi, le bébé a nagé dans un bassin en compagnie de sa mère, sous le regard des visiteurs et des journalistes.

Elle n’est que le septième bébé morse arrivé à terme en captivité depuis 1930 en Amérique du Nord.

Le bébé femelle aura toutefois un compagnon de jeu: un petit mâle de 66 kilos est né il y a deux jours, mardi. Sa mère Samka a accouché sans intervention humaine, tout comme cela avait été le cas pour Arnaliaq.

Les deux bébés n’ont pas encore été baptisés.

L’Aquarium de Québec lancera vendredi un concours sur sa page Facebook pour choisir le nom des bébés. Le public sera appelé à faire des suggestions, puis un vote aura lieu sur une sélection de noms pour le bébé mâle et le bébé femelle.

Il n’y aurait qu’une trentaine de morses en institution zoologique dans le monde, ce qui illustre l’intérêt de cette première naissance pour les scientifiques et les amoureux des mammifères marins. Avec un deuxième bébé né en deux semaines, l’intérêt s’est depuis accru.

Le mâle Boris, tout comme Samka, sont âgés de dix ans. Arnaliaq est âgée de 12 ans. Les morses dans la nature peuvent vivre jusqu’à l’âge de 40 ans.