Le premier cas de COVID-19 est confirmé au Québec

MONTRÉAL — Un premier cas d’infection au coronavirus est confirmé au Québec.

À la suite de l’analyse réalisée par le Laboratoire de microbiologie de Winnipeg, le cas «probable» au COVID-19 a été confirmé, vendredi, par communiqué, portant le total au pays à 16 cas.

En conférence de presse jeudi soir, la ministre de la Santé, Danielle McCann, avait fait l’annonce de ce cas «probable», après des tests positifs du Laboratoire de santé publique du Québec.

Il s’agit d’une femme de la région de Montréal qui revenait, lundi, d’un voyage en Iran. La dame s’est présentée d’elle-même dans un établissement de santé qui n’a pas été identifié, le soir même de son retour au Canada.

La personne infectée présentait des symptômes légers. Son état ne nécessitant pas d’hospitalisation, elle est présentement en isolement seule à son domicile.

Une démarche de recherche des contacts étroits de la personne infectée a été réalisée et les personnes concernées ont reçu les recommandations appropriées, a affirmé vendredi le ministère de la Santé et des Services sociaux. Une démarche similaire est menée relativement à son déplacement en avion, a-t-on précisé.

Selon le directeur général adjoint de la protection de la Santé publique, le Dr Yves Jalbert, la dame ne s’est pas rendue à son travail ou n’a pas emprunté le transport en commun depuis son retour au Québec.

Le directeur général adjoint soutient que le «risque global demeure quand même faible» en dépit du premier cas au Québec.

«Je tiens à souligner le grand sens civique de la personne infectée, qui s’est empressée de prendre les mesures de prévention et d’hygiène nécessaires pour éviter la contamination de son entourage. Je veux également saluer le travail du personnel des milieux de soins visés pour la prise en charge de la personne», a affirmé vendredi M. Jalbert.

Les plus populaires