Le premier ministre libanais annonce sa démission

BEYROUTH — Le premier ministre libanais a annoncé sa démission, mardi, après être arrivé à une «impasse» au moment où se tiennent des manifestations antigouvernementales à l’échelle nationale.

Saad Hariri a pris la parole mardi après près de deux semaines de manifestations de masse à l’échelle nationale. Les manifestants appellent à la démission du gouvernement et au renversement de la classe politique qui domine le pays depuis la guerre civile de 1975-1990.

L’annonce de M. Hariri a rapidement été applaudie par les quelques manifestants qui étaient retournés à l’épicentre des manifestations au coeur de Beyrouth.

M. Hariri a appelé tous les Libanais à protéger la paix civile et à empêcher toute nouvelle détérioration économique.

Il a annoncé qu’il remettrait sa démission au président Michel Aoun.

Les plus populaires