Le président américain Joe Biden compte parler bientôt à son homologue chinois

REHOBOTH BEACH, Del. — Le président américain Joe Biden prévoit discuter bientôt avec son homologue chinois Xi Jinping alors qu’il envisage de lever certains des droits douaniers imposés par le président Donald Trump sur des produits chinois.

En l’annonçant samedi aux journalistes, M. Biden n’a pas précisé à quel moment il compte parler avec le dirigeant chinois. Il a laissé entendre qu’il s’approchait d’une décision sur l’avenir des pénalités économiques contre le géant asiatique.

«Je suis en train de prendre une décision», a-t-il déclaré après une randonnée en vélo près de sa résidence d’été au Delaware.

Ses conseillers économiques et à la sécurité nationale terminent une révision de la politique américaine sur les tarifs douaniers. Ils vont formuler des recommandations au président.

En 2018, l’ancien président Donald Trump avait imposé des droits de douane de 25% sur 50 milliards $ d’importations chinoises. Son administration souhaitait réduire le déficit commercial du pays et obliger la Chine à adopter des pratiques moins déloyales.

La secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a récemment proposé d’éliminer certains droits sur les produits chinois afin de combattre l’inflation aux États-Unis. D’autres membres de l’administration Biden, comme la représentante au Commerce, Katherine Tai, ont exprimé des inquiétudes à ce sujet, faisant valoir que la Chine n’avait pas encore respecté ses engagements pour l’achat de produits américains.

Selon Mme Tai, les droits douaniers ne sont «qu’un des instruments dans [la] boîte à outils économique». Elle croit que le gouvernement peut envisager une baisse,  tout comme il pourrait examiner d’autres moyens à sa disposition.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.