Le président Biden appelle à un contrôle plus strict de la vente d’armes à feu

TALLAHASSEE, Fla. — L’esprit était dimanche au recueillement dimanche, alors que les Américains, notamment le président Joe Biden, se sont joints aux habitants de la Floride pour commémorer les 17 vies perdues il y a trois ans lors d’une fusillade dans une école de la ville de Parkland.

«En quelques secondes, la vie de dizaines de familles et celle de toute une communauté américaine ont été transformées à jamais», a souligné M. Biden dans un communiqué.

Le président a du même coup sommé le Congrès d’adopter des lois plus strictes entourant le contrôle des armes à feu, notamment en rendant obligatoire la vérification des antécédents judiciaires de toute personne voulant se procurer une arme.

Il a aussi évoqué son souhait de bannir les fusils d’assaut.

«Nous le devons à toutes les personnes que nous avons perdues et à toutes celles qui sont toujours parmi nous et qui veulent du changement. Il faut agir dès maintenant», a indiqué le président.

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a ordonné que tous les drapeaux de l’État soient mis en berne en l’honneur des personnes qui ont perdu la vie le jour de la Saint-Valentin en 2018, lorsqu’un ancien étudiant de l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas a ouvert le feu avec un fusil d’assaut AR-15.

Lorsque les coups de feu ont cessé, 14 élèves et trois membres du personnel ont été retrouvées sans vie, tandis que 17 autres personnes ont été blessées.

Le suspect, Nikolas Cruz, est toujours dans l’attente de son procès.

«La communauté de Parkland est restée très forte malgré cette tragédie, et elle nous rappelle à quel point les Floridiens peuvent être unis lorsqu’ils sont confrontés à des pertes si dévastatrices», a mentionné le gouverneur DeSantis.

Il a aussi souligné que de nombreuses mesures ont été mises en place pour augmenter la sécurité dans les écoles depuis cette tragédie, mais ses adversaires ont rapidement déploré le manque d’action de son administration, contrôlée par les républicains, en matière de contrôle des armes.

– Par Bobby Caina Calvan, The Associated Press

Laisser un commentaire